Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Acacia BANDUBOLA met de l’ordre dans le secteur pétrolier.

Plus de 70 jours, le délais amplement suffisant accordé aux sociétés pétrolières TOTAL, ENGEN et COBIL pour payer les bulletins de liquidation émis par la Direction Général des Douanes et Assises DGDA en sigle, le constat est amère, car aucune de ces firmes ne s’est conformée à cette opération supervisée par le Ministère de l’Economie Nationale.

Acacia BANDUBOLA MBONGO, en tant que Ministère de tutelle est formel: “Je vous mets face à vos responsabilités; les droits des uns et des autres doivent être respectés. L’Etat demeure souverain dans ses démarches.

Le logisticien LEREXCOM-PETROLIUM à qui ces sociétés pétrolières doivent verser ledit paiement s’exprime ici à travers son Président de Conseil d’Administration BOSSIO wa BOSSIO Claude.

La Patronne de l’Economie Nationale a instruit le Directeur Général de la DGDA à prendre des dispositions utiles en vue des résultats attendus.

Engen, Total et Cobil ne veulent pas payer les stocks de sécurité, les stocks stratégiques et les frais de logistiques de LERESCOM pénalisant ainsi les sociétés de transport en commun subventionnées par l’Etat entre autres TRANSCO, SNCC et Congo Airways…

cette situation bloque la machine des structures des prix et le fonctionnement du secteur pétrolier…

La Ministre de l’Economie Nationale interpelle ces trois sociétés pétrolières à se conformer à la législation en la matière.