Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Baisse des prix des produits surgelés: La Mairie de Matadi confirme aussi la tricherie des importateurs.

Les prix annoncés à l’issue de la neuvième réunion du conseil des ministres ne sont toujours pas appliqués à cause du bras de fer engagé par les opérateurs économiques avec le gouvernement. Mais les services publics de l’Etat accusés de surcharger les structures des prix ont encore une fois confirmé ce qu’ils qualifient de tricherie de la part des importateurs.

Lors d’une confrontation organisée lundi 12 juillet, par le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA, dans son cabinet de travail, les services de l’Etat ont démontré noir sur blanc que les chiffres présentés par les importateurs, concernant les taxes sur les marchandises, étaient totalement faux ou exagérés.

Après les lignes maritimes congolaises, la congolaise des voies maritimes et la direction générale des migrations qui ont affirmé qu’elles ne taxaient pas la marchandise, c’est au tour de la mairie de Matadi d’affirmer que les chiffres repris dans les structures des prix présentées au ministre par les importateurs sont largement exagérés. Une tricherie qui pèse sur la poche du consommateur, d’après le maire de Matadi Pathy NZUZI qui soutient la démarche de Jean-Marie KALUMBA YUMA.

” Le ministre nous a fait part des structures présentées par nos frères importateurs des Chinchards et autres produits. La pratique mathématique que le ministre de l’économie venait de faire prouve que le chef de l’Etat a fait un bon choix.”, a affirmé l’autorité urbaine de Matadi, après la confrontation.

Pathy NZUZI se dit étonné des chiffres présentés au ministre par les importateurs. il confirme “La tricherie”.

“J’ai prouvé devant son Excellence Monsieur le Ministre que ce qui est écrit n’était perçu, ni par la province du Kongo central, ni par la ville de Matadi. Nous avons montré ce que prévoit la loi. Nous avons donné le montant exact, 1000 Frans congolais, la tonne. Et si vous divisez par 20 ou 30 cartons, vous avez le montant exact.”, a affirmé le Maire.

De leur côté, les importateurs des surgelés n’ont pas démenti les propos des services de l’État.
” J’ai été très content de voir la partie qui nous a accusé reconnaître que le Maire a dit vrai, nous ne payons que 1000 FC [contrairement à 9,20$ repris dans la structure des prix surchargée]), a conclu le Maire Pathy NZUZI.

Les importateurs ont sollicité un délai de 48 heures pour se prononcer. Et d’après certaines sources, ils ne seraient plus opposés à la baisse des prix, même s’ils posent encore des préalables.

Cellule de communication ECONAT

ECONAT

Ministère de l'Economie Nationale

×

By Econat

× Comment puis-je vous aider ?