Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

ACTUALITÉS

Le Ministre Nicolas KAZADI poursuit le processus de rationalisation des structures des prix et tarifs des médicaments et des soins en RDC

Le Ministre a.i de l’Économie Nationale a présidé ce mardi 12 juillet, à l’immeuble du gouvernement, une réunion des membres du comité de coordination des travaux de rationalisation des structures des prix et tarifs des produits et services de santé en RDC. Il était question de faire un état des lieux de ce processus amorcé depuis fin 2021 avant de préparer le troisième atelier prévus dans les tout prochains jours.

Read More

Économie : Le gouvernement suspend les licences d’importation de 5 Sociétés

Les sociétés MINO CONGO, CHALUPA LA MAMA, RANNY, SNIPS et SUPER NOURRITURE sont interdites d’effectuer toute opération d’importation jusqu’à nouvel ordre. C’est ce qu’indique des correspondances signées conjointement par le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA et celui du commerce extérieur Jean-Lucien BUSA et adressées aux responsables de ces entreprises.

Cette décision rentre dans le cadre de l’action du gouvernement visant, d’une part à assainir le secteur de l’importation des biens de grande consommation et d’autre part, à préserver le pouvoir d’achat des consommateurs contre la fraude et la spéculation, sur instruction de la haute hiérarchie. Elle a été prise pour raison d’enquête ordonnée par une décision de la 31e réunion du conseil des ministres.

Selon le même document, il a été demandé à l’association Congolaise des banques et à la banque centrale du Congo de ne plus délivrer des licences d’importation à ces sociétés . Ces deux institutions devraient aussi suspendre l’exécution des licences en cours de validité.

CELCOM ECONAT

Read More

Amélioration du social: Le ministre JEAN-MARIE KALUMBA rassure la population de Pangi (Maniema) de la volonté du chef de l’Etat et du gouvernement

Le ministre de l’économie nationale poursuit sa tournée dans la province du Maniema. Le patron de l’économie nationale s’est rendu depuis dimanche 27 février dans la commune rurale de KALIMA, territoire de PANGI, son fief natal où il s’est adressé, lors d’un meeting, à la population qui lui a réservé un accueil chaleureux.

Plusieurs doléances ont été soumises à Jean-Marie KALUMBA qui a promis de se transformer en porte-parole de la population auprès du président de la République et du gouvernement.

Read More

COMMUNIQUE OFFICIEL N°003/CAB/MIN/ECONAT/GMM/PKK/pcb/2022

nsieur MUKINY – A- CHIYEN n’engage plus la division au niveau du Haut Katanga car affecté à Kinshasa où il est mis à la disposition du Secrétaire Général mais ce dernier continue à poser des actes et d’engager le Ministère de l’Economie Nationale. Un manquement grave…faux et usage des faux et usurpation du pouvoir.

Read More

RDC: Légère hausse des prix du carburant dans la zone d’approvisionnement Ouest

Les prix des produits pétroliers ont été  légèrement revus à la hausse dans la zone d’approvisionnement Ouest comprenant notamment  la Ville-Province de Kinshasa. Selon l’arrêté signé par le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA, après consultations avec les opérateurs économiques du secteur pétrolier, le litre d’essence se  vend désormais à 2095 francs congolais, celui du gasoil à 2085 Francs Congolais et le pétrole 1700 Francs Congolais par litre. Et pour les carburants d’aviation, JET A1: 1575,43 Francs Congolais le litre.

Read More

Quota de pêche des chinchards en Namibie : Rien n’est encore perdu

Après le vice-président NANGOLO MBUMBA, le ministre congolais de l’économie nationale a eu un échange franc mardi 14 décembre, à Windhoek, avec le ministre de Pêche et Ressources marines, Derek KLAZEN.
Jean-Marie KALUMBA lui a rappelé le sens de sa démarche qui vise à améliorer le pouvoir d’achat des congolais, d’après lui, confisqué par des opérateurs économiques qui refusent d’appliquer les justes prix.

« Contrairement aux rumeurs qui circulent dans les réseaux sociaux, aujourd’hui j’ai eu une grande réunion avec le ministre KLAZEN. Hier j’ai été reçu par la haute hiérarchie namibienne. L’essentiel, c’est de garder le calme, de travailler pour notre population. Parce qu’aujourd’hui, le travail que le ministère de l’économie est en train de faire, c’est d’améliorer le pouvoir d’achat de la population Congolaise », a affirmé le ministre Jean-Marie KALUMBA YUMA.

Les deux personnalités ont aussi échangé sur le quota de pêche de plus de 27 milles tonnes de poissons chinchards acquis par la RDC dans les eaux namibiennes. À en croire le patron de l’économie congolaise, après le premier lot déjà en RDC et en attente du démarrage des opérations de vente par les importateurs congolais, d’autres livraisons importantes sont attendues avant le 31 décembre.

Quant à la crainte d’une éventuelle expiration du quota de pêche, à la base d’une vive polémique dans les réseaux sociaux et d’autres médias visiblement manipulés, rien n’est encore perdu, d’après Jean-Marie KALUMBA.
 » C’est notre gouvernement qui connait la vérité sur le contrat conclu avec la Namibie. Notre souhait est de pêcher toutes les 27300 tonnes. Nous avons déployé tous nos efforts mais le ministre de l’économie nationale ne contrôle que les opérations qui rentrent dans ses attributions. De toutes les façons, la quantité qui sera pêchée d’ici le 31 décembre couvrira le besoin mensuel de consommation du pays qui se chiffre à 12 000 tonnes. Mais il n’est pas exclu que la quantité éventuellement non pêchée soit reportée au quota de l’année prochaine. », a précisé le ministre de l’économie nationale.

Il a renchéri que le Gouvernement s’emploie à déboulonner tous les obstacles qui étaient dressés sur le chemin d’anciens importateurs. Ces derniers avaient fini par se décourager et abandonner le secteur à cause du monopole de fait et du commerce triangulaire entretenu par des importateurs « véreux et sans scrupule ». Et de poursuivre : « C’est ainsi qu’une forte délégation institutionnelle et moi-même, avons parcouru plusieurs pays de provenance des vivres consommés en RDC afin d’obtenir l’accès aux véritables producteurs pour les importateurs congolais désireux d’intégrer le secteur »

D’après le ministre Jean-Marie KALUMBA YUMA, le combat pour le « Juste prix » sera long mais le pays finira par gagner. Il appelle par ailleurs la population au calme, à soutenir les efforts du chef de l’État Félix TSHISEKEDI et à ne pas prêter oreilles aux ennemis de la République.

CELLCOM ECONAT

Read More

Économie : La RDC et la NAMIBIE renforcent leur coopération économique

Le ministre congolais de l’économie nationale séjourne à Windhoek, capitale Namibienne. Jean-Marie KALUMBA est porteur d’un message d’amitié et de fraternité du président Félix Antoine TSHISEKEDI à son homologue Namibien Hage GEINGOB.

Le patron de l’économie Congolaise a été reçu lundi 13 décembre par le vice-président Namibien NANGOLO MBUMBA. Les deux hommes d’Etat ont salué les bonnes relations diplomatiques entre les deux pays. Ils ont réaffirmé leur détermination de renforcer la coopération économique et commerciale, notamment en matière d’importation des produits de la pêche.

 » Je suis porteur d’un message de notre président Félix Antoine TSHISEKEDI à son homologue Namibien. Nos échanges se sont très bien déroulé dans un esprit de fraternité. Les relations entre nos deux États se portent très bien. Il n’y a aucun souci », a affirmé Jean-Marie KALUMBA, à l’issue de cette rencontre.

Cet acte vient couper court aux rumeurs qui couraient depuis quelques jours sur une éventuelle dégradation des relations entre les deux États au sujet notamment du quota de pêche obtenu par le gouvernement Congolais.
Il s’agit d’une campagne de diabolisation menée par des opérateurs économiques véreux, opposés au processus de rationalisation des prix des produits surgelés.

Le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA se dit engagé dans des solutions durables afin de permettre à l’État de stopper définitivement les pratiques frauduleuses des opérateurs économiques qui font perdre au pays , plus de 200 millions de dollars chaque année, pour un seul produit, les chinchards par des valeurs CIF falsifiées et la surcharge des structures des prix par des éléments non incorporables.

C’est dans ce cadre que le gouvernement congolais avait conclu un accord avec la Namibie pour un quota de pêche (27 000 tonnes) pour approvisionner le marché congolais face à la rétention des stocks des opérateurs économiques. « L’argent investi dans l’acquisition de ce quota et le financement des opérations de pêche (qui se poursuivent), a permis d’obtenir des quantités importantes des poissons chinchards qui seront bientôt disponibles sur le marché congolais au juste prix. », rassure le cabinet du ministre de l’économie nationale. Et de préciser que les importateurs congolais s’organisent en vue des opérations de vente.

Pour rappel, le secteur des produits surgelés est actuellement contrôlé à plus de 90% par des expatriés qui refusent d’appliquer les juste prix, au détriment des consommateurs congolais.

CELLCOM ECONAT

Read More

Économie : Mise au point sur le processus de rationnalisation des structures des prix des produits surgelés d’importation

Le Ministère de l’économie nationale dénonce une campagne de diabolisation que mènent dans les médias, des personnes mal intentionnées, pour saboter l’action du gouvernement qui vise à protéger le pouvoir d’achat de la population. Concernant les chinchards en provenance de la Namibie, le processus se poursuit et d’importantes quantités seront disponibles sur le marché congolais, au juste prix. Le ministère de l’économie qui travaille sur des solutions durables, reste engagé dans cette lutte pour permettre à l’État de stopper définitivement les pratiques frauduleuses des opérateurs véreux, qui lui font perdre, chaque année, plusieurs dizaines de millions de dollars.

Read More

Économie : Lancement des ateliers sur la rationnalisation des prix et tarifs des produits et services de santé en RDC

Le gouvernement congolais tient à rendre les soins de santé de qualité accessibles à toutes les couches de la population. Il s’agit de matérialiser la vision du chef de l’Etat Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO relative à la Couverture Santé Universelle. C’est dans ce cadre que le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, décentralisation et affaires coutumière, Daniel ASELO a lancé mardi 7 décembre, au nom du chef de l’Etat, une série d’ateliers sur la rationnalisation des prix et tarifs des produits et services de santé en République Démocratique du Congo.

Read More

ECONAT

Ministère de l'Economie Nationale

×

By Econat

× Comment puis-je vous aider ?