Ministere de l'Economie Nationale

Économie : Le Vice-Premier Ministre Vital KAMERHE annonce une solution à la pénurie du carburant à Kisangani

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale Vital KAMERHE, en sa qualité de président de la commission économique et financière du gouvernement, a convoqué une réunion ce mardi 26 Décembre 2023, avec le Ministre des hydrocarbures, le représentant du Ministre des finances, celui de la présidence de la République, le Directeur Général  et le Président du Conseil d’Administration de ENGEN RDC. Il était question de trouver la solution au problème de pénurie du carburant dans la province de la Tshopo où un litre d’essence s’est vendu jusqu’à 25.000 CDF, ces derniers jours.

A en croire le patron de l’Économie Nationale, la province de la Tshopo sera, dès ce mercredi 27 Décembre 2023, approvisionnée suffisamment en produits pétroliers.

 » Il y a un bateau qui amène du carburant à Kisangani, mille mètres cube, que nous avons demandé à ENGEN d’acheminer à Kisangani. Nous avons demandé à ENGEN en même temps, de dépanner COBIL et d’autres distributeurs comme PETROCAM pour qu’il y ait du carburant en abondance dans toutes les stations. », a fait savoir le Vice-Premier Ministre Vital KAMERHE.

Et parmi d’autres solutions à cette pénurie, le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale a aussi annoncé la décision du gouvernement de payer des manques à gagner en produits pétroliers.

 » En ce qui concerne ENGEN, c’est  trois milles mètres cube, pour PETROCAM, c’est deux milles mètres cube et COBIL deux mille cinq cents mètres cube. Donc la province de la TSHOPO sera inondée de beaucoup de carburant pour un stock d’environ six mois. Le problème est donc résolu et nous avons instruit que toutes les stations ouvrent et vendent du carburant aux prix officiels contenus dans la structure des prix. « , a insisté Vital KAMERHE.

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale a instruit  les autorités provinciales de veiller à ce  que le carburant ne soit pas vendu aux clients munis  des bidons et des fûts.

 » Nous risquons de résoudre le problème et favoriser les spéculateurs. « , a prévenu Vital KAMERHE.

Il faut noter que la crise pétrolière dans la province de la TSHIOPO était due notamment à la dégradation de la route nationale, causant un sérieux problème d’approvisionnement.

Cellule de Communication ECONAT

×

By Econat

× Comment puis-je vous aider ?