Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Actualités

Économie : Le ministre Jean-Marie KALUMBA déterminé à rationnaliser les prix des produits et tarifs des services de santé

Le Ministre de l’Economie Nationale a bouclé Mardi 23 Novembre 2021, les consultations qu’il a initiées depuis quelques semaines sur la rationalisation des structures des prix et des tarifs du secteur de la santé. Ces discussions ont permis à Jean-Marie KALUMBA YUMA de recueillir les propositions de différents acteurs et services intervenant dans le secteur de la santé pour un meilleur accès de toutes les couches sociales aux soins de santé de qualité au coût raisonnable.

Read More

Économie : Les USA soutiennent les efforts du ministre Jean-Marie KALUMBA pour le « juste prix » des produits de grande consommation

Les États Unis d’Amérique saluent les efforts de changement en République Démocratique du Congo, notamment dans le secteur économique. L’ambassadeur américain en RDC, Mike HAMMER l’a affirmé à l’issue d’une audience que lui a accordée , lundi 19 juillet, le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA YUMA. Les deux personnalités ont abordé plusieurs sujets dont la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux ainsi que la nécessité de promouvoir la concurrence, en attirant les investisseurs américains en RDC.

Read More

Économie : Pas de rupture des stocks ni de spéculations sur les produits alimentaires.

Il n’ y aura pas rupture des stocks des produits de grande consommation pendant la période des festivités de fin d’année. Assurance donnée au ministre a.i de l’économie nationale Nicolas KAZADI par les importateurs des produits alimentaires dont les surgelés. Lors d’une concertation ce lundi, dans la salle des réunions du ministère de l’économie nationale, les importateurs ont également rassuré le ministre Nicolas KAZADI qu’il n’y aura pas de spéculations sur les prix, au regard de la stabilité observée sur le plan international.

Read More

Le Ministre Nicolas KAZADI poursuit le processus de rationalisation des structures des prix et tarifs des médicaments et des soins en RDC

Le Ministre a.i de l’Économie Nationale a présidé ce mardi 12 juillet, à l’immeuble du gouvernement, une réunion des membres du comité de coordination des travaux de rationalisation des structures des prix et tarifs des produits et services de santé en RDC. Il était question de faire un état des lieux de ce processus amorcé depuis fin 2021 avant de préparer le troisième atelier prévus dans les tout prochains jours.

Read More

La Namibie reconduit le quota de pêche de la RDC jusqu’au 31 décembre 2022 (Officiel)

C’est une décision qui vient couper court aux rumeurs faisant état de la perte par la RDC de 6 millions de dollars utilisés pour l’obtention du quota de pêche de 27300 tonnes de Chinchards dans les eaux namibiennes. Dans une correspondance datée du 15 mars 2022, le ministre namibien de la pêche informe le ministre Congolais de l’économie nationale, Jean Marie KALUMBA YUMA de sa décision de reconduire, pour l’exercice 2022, le quota de pêche obtenu par le gouvernement congolais en Novembre 2021.

«  En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par l’article 33 de la loi de 2000 sur les ressources marines, j’accorde , par la présente au gouvernement de la RDC, le droit des récolter à des fins commerciales, les 27300 tonnes métriques non capturés du quota de poissons chinchards pour la période 2022, ceci prenant cours à partir du 7 mars 2022 et expirant le 31 décembre 2022 » , peut-on lire dans la lettre du ministre Derek KLAZEN.

Le document rappelle que le navire qui devra être utilisé pour les opérations de pêche doit tenir compte de la main d’œuvre namibienne qui ne doit pas être inférieure à 55 %.

 » Il est prévu qu’à la fin de la saison de pêche, mon bureau soit informé sur les tonnes métriques de poissons réellement pêchés et le solde, le cas échéant. Le quota garantit que les chinchards doivent être pêchés au plus tard le 31 décembre 2022, car aucune prolongation ne sera accordé. », peut-on encore lire dans la correspondance namibienne.

Pour rappel, face à la résistance des importateurs de ces produits de grande consommation en RDC de respecter les prix concertés avec le gouvernement, ce dernier avait décidé de négocier un quota de pêche des chinchards à mettre à la disposition des opérateurs économiques congolais pour assurer le juste prix de ces produits sur le marché. Mais le processus a été confronté à plusieurs obstacles, notamment le temps pris par le gouvernement pour débloquer les fonds nécessaires ( 6 millions de dollars débloqués en Novembre). Les autres opérations de pêche qui devraient s’en suivre attendent toujours le financement.

La RDC a donc la possibilité de pêcher la totalité de son quota de Chinchards , pourvu que les fonds nécessaires soient débloqués à temps.

Depuis son accession à la tête du ministère de l’économie nationale, Jean-Marie KALUMBA s’est engagé dans le combat pour les justes prix des produits et services afin d’améliorer le pouvoir d’achat des congolais.

CELCOM ECONAT

Économie : Le gouvernement suspend les licences d’importation de 5 Sociétés

Les sociétés MINO CONGO, CHALUPA LA MAMA, RANNY, SNIPS et SUPER NOURRITURE sont interdites d’effectuer toute opération d’importation jusqu’à nouvel ordre. C’est ce qu’indique des correspondances signées conjointement par le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA et celui du commerce extérieur Jean-Lucien BUSA et adressées aux responsables de ces entreprises.

Cette décision rentre dans le cadre de l’action du gouvernement visant, d’une part à assainir le secteur de l’importation des biens de grande consommation et d’autre part, à préserver le pouvoir d’achat des consommateurs contre la fraude et la spéculation, sur instruction de la haute hiérarchie. Elle a été prise pour raison d’enquête ordonnée par une décision de la 31e réunion du conseil des ministres.

Selon le même document, il a été demandé à l’association Congolaise des banques et à la banque centrale du Congo de ne plus délivrer des licences d’importation à ces sociétés . Ces deux institutions devraient aussi suspendre l’exécution des licences en cours de validité.

CELCOM ECONAT

Read More

Amélioration du social: Le ministre JEAN-MARIE KALUMBA rassure la population de Pangi (Maniema) de la volonté du chef de l’Etat et du gouvernement

Le ministre de l’économie nationale poursuit sa tournée dans la province du Maniema. Le patron de l’économie nationale s’est rendu depuis dimanche 27 février dans la commune rurale de KALIMA, territoire de PANGI, son fief natal où il s’est adressé, lors d’un meeting, à la population qui lui a réservé un accueil chaleureux.

Plusieurs doléances ont été soumises à Jean-Marie KALUMBA qui a promis de se transformer en porte-parole de la population auprès du président de la République et du gouvernement.

Read More

COMMUNIQUE OFFICIEL N°003/CAB/MIN/ECONAT/GMM/PKK/pcb/2022

nsieur MUKINY – A- CHIYEN n’engage plus la division au niveau du Haut Katanga car affecté à Kinshasa où il est mis à la disposition du Secrétaire Général mais ce dernier continue à poser des actes et d’engager le Ministère de l’Economie Nationale. Un manquement grave…faux et usage des faux et usurpation du pouvoir.

Read More

RDC: Légère hausse des prix du carburant dans la zone d’approvisionnement Ouest

Les prix des produits pétroliers ont été  légèrement revus à la hausse dans la zone d’approvisionnement Ouest comprenant notamment  la Ville-Province de Kinshasa. Selon l’arrêté signé par le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA, après consultations avec les opérateurs économiques du secteur pétrolier, le litre d’essence se  vend désormais à 2095 francs congolais, celui du gasoil à 2085 Francs Congolais et le pétrole 1700 Francs Congolais par litre. Et pour les carburants d’aviation, JET A1: 1575,43 Francs Congolais le litre.

Read More

Economie : Le juste prix s’applique désormais dans la vente des poissons chinchards.


C’est depuis ce lundi 26 décembre 2021 que les congolais peuvent désormais s’offrir un carton de :

-16M/30kgs est passé de 94000 FC à 64000 FC soit une épargne 30.000 FC

16+/30 kgs de 124.000fc à 94.000 FC

18+/30kgs de 132.000fc à 102.000 fc

20+/30kgs de 156.000 FC à 126000 FC

25+/30kgs de 150.000 FC à 180.000 FC

25M de 178.000 FC à 148.000 FC

25M Broken de 80.000 FC à 50.000 FC .

Ce prix juste va indubitablement avoir un impact positif sur panier de la ménagère. un kg de chinchards qui se vendait à plus de 6000 FC se négocie à seulement 2000 fc .
Une réalisation signée Jean-Marie Kalumba Yuma, ministre de l’économie nationale qui s’inscrit dans la droite ligne de la matérialisation du slogan le peuple d’abord prôné par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Celcom Econat

Quota de pêche des chinchards en Namibie : Rien n’est encore perdu

Après le vice-président NANGOLO MBUMBA, le ministre congolais de l’économie nationale a eu un échange franc mardi 14 décembre, à Windhoek, avec le ministre de Pêche et Ressources marines, Derek KLAZEN.
Jean-Marie KALUMBA lui a rappelé le sens de sa démarche qui vise à améliorer le pouvoir d’achat des congolais, d’après lui, confisqué par des opérateurs économiques qui refusent d’appliquer les justes prix.

« Contrairement aux rumeurs qui circulent dans les réseaux sociaux, aujourd’hui j’ai eu une grande réunion avec le ministre KLAZEN. Hier j’ai été reçu par la haute hiérarchie namibienne. L’essentiel, c’est de garder le calme, de travailler pour notre population. Parce qu’aujourd’hui, le travail que le ministère de l’économie est en train de faire, c’est d’améliorer le pouvoir d’achat de la population Congolaise », a affirmé le ministre Jean-Marie KALUMBA YUMA.

Les deux personnalités ont aussi échangé sur le quota de pêche de plus de 27 milles tonnes de poissons chinchards acquis par la RDC dans les eaux namibiennes. À en croire le patron de l’économie congolaise, après le premier lot déjà en RDC et en attente du démarrage des opérations de vente par les importateurs congolais, d’autres livraisons importantes sont attendues avant le 31 décembre.

Quant à la crainte d’une éventuelle expiration du quota de pêche, à la base d’une vive polémique dans les réseaux sociaux et d’autres médias visiblement manipulés, rien n’est encore perdu, d’après Jean-Marie KALUMBA.
 » C’est notre gouvernement qui connait la vérité sur le contrat conclu avec la Namibie. Notre souhait est de pêcher toutes les 27300 tonnes. Nous avons déployé tous nos efforts mais le ministre de l’économie nationale ne contrôle que les opérations qui rentrent dans ses attributions. De toutes les façons, la quantité qui sera pêchée d’ici le 31 décembre couvrira le besoin mensuel de consommation du pays qui se chiffre à 12 000 tonnes. Mais il n’est pas exclu que la quantité éventuellement non pêchée soit reportée au quota de l’année prochaine. », a précisé le ministre de l’économie nationale.

Il a renchéri que le Gouvernement s’emploie à déboulonner tous les obstacles qui étaient dressés sur le chemin d’anciens importateurs. Ces derniers avaient fini par se décourager et abandonner le secteur à cause du monopole de fait et du commerce triangulaire entretenu par des importateurs « véreux et sans scrupule ». Et de poursuivre : « C’est ainsi qu’une forte délégation institutionnelle et moi-même, avons parcouru plusieurs pays de provenance des vivres consommés en RDC afin d’obtenir l’accès aux véritables producteurs pour les importateurs congolais désireux d’intégrer le secteur »

D’après le ministre Jean-Marie KALUMBA YUMA, le combat pour le « Juste prix » sera long mais le pays finira par gagner. Il appelle par ailleurs la population au calme, à soutenir les efforts du chef de l’État Félix TSHISEKEDI et à ne pas prêter oreilles aux ennemis de la République.

CELLCOM ECONAT

Read More

ECONAT

Ministère de l'Economie Nationale

×

By Econat

× Comment puis-je vous aider ?