Ministere de l'Economie Nationale

ECONOMIE : LE VICE-PREMIER MINISTRE VITAL KAMERHE S’IMPLIQUE DANS LA DÉMARCHE POUR BAISSER LE PRIX DU SAC DE CIMENT SUR LE MARCHE

Très préoccupé par la hausse spectaculaire du prix du sac de ciment sur le marché en moins de deux mois, principalement à Kinshasa où il est passé de 9 à 13 dollars, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Economie Nationale Vital Kamerhe a convié, le vendredi 9 fevrier, autour d’une table, les producteurs de cette denrée de première nécessité pour analyser ensemble les causes réelles de cette augmentation qui met en difficulté la population.

Il s’agit du Directeur Général de CIMCO, celui de CILU et celui de PPC qui représentent les plus grands producteurs et distributeurs de ciment dans la partie Ouest du pays.

Au cours de cette réunion, les producteurs du ciment gris ont présenté au Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale Vital Kamerhe les différents facteurs qui ont favorisé la hausse de prix de ce produit de grande importance qui intervient dans le développement du pays à travers les différentes constructions qui poussent non seulement dans la capitale mais aussi en provinces.

Parmi les principales causes, ils ont evoqué la reprise de la TVA sur la vente de ciment, l’augmentation de la taxe foncière et l’introduction de la taxe d’estampillage dans la province du Kongo Central.

À cela s’ajoute la multiplication des factures de la Snel et la hausse du prix de l’électricité ainsi que l’augmentation du prix de quelques produits connexes tels que le charbon sans oublier les taxes liées au ministère de la santé qui sont également passées de 6% à 25 %. Ce qui a un une incidence sur le prix du ciment.

Cette situation rend la production locale moins compétitive sur le marché car ça occasionne l’entrée frauduleuse du ciment en provenance de l’Angola et du Congo voisin. Ils ont sollicité l’implication du gouvernement pour protéger l’industrie locale et les investisseurs s’inscrivant dans la droite ligne de la vision du Chef de l’Etat sur l’amélioration du climat des affaires.


Très réceptif, le patron de l’Économie Nationale Vital Kamerhe a promis de s’impliquer personnellement pour que la solution soit trouvée dans un bref délais afin d’alléger la charge qui pèse sur les consommateurs.

Notons qu’actuellement, les matériaux principaux qui entrent dans la fabrication du ciment sont importés, à l’image de l’Économie du pays qui demeure extravertie.

Cellule de communication ÉCONAT

Le Ministère de l'Économie Nationale est le ministère de la République Démocratique du Congo responsable de la politique économique du pays.

×

By Econat

× Comment puis-je vous aider ?
Aller au contenu principal