Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Author: economie

Le Ministre Nicolas KAZADI poursuit le processus de rationalisation des structures des prix et tarifs des médicaments et des soins en RDC

Le Ministre a.i de l’Économie Nationale a présidé ce mardi 12 juillet, à l’immeuble du gouvernement, une réunion des membres du comité de coordination des travaux de rationalisation des structures des prix et tarifs des produits et services de santé en RDC. Il était question de faire un état des lieux de ce processus amorcé depuis fin 2021 avant de préparer le troisième atelier prévus dans les tout prochains jours.

Read More

Arrêté Ministériel n•022/CAB/MIN/ECONAT/NKK/ABT/MMK/2022 Du 06 Juillet 2022 Portant fixation des prix du carburant d’aviation pour les vols internationaux dans les zones Ouest, Est et Sud.

Arrêté Ministériel n•022/CAB/MIN/ECONAT/NKK/ABT/MMK/2022 Du 06 Juillet 2022 Portant fixation des prix du carburant d’aviation pour les vols internationaux dans les zones Ouest, Est et Sud.

Par ailleurs, le Gouvernement s’emploie à contenir les effets induits par la flambée des prix du pétrole à l’échelle internationale.
En dépit de cette légère augmentation, la subvention sur les carburants est maintenue à un niveau allant jusqu’à 2500CDF par litre pris en charge par le Gouvernement pour préserver le pouvoir d’achat de la population, à l’exemption du carburant d’avion des compagnies internationales dont la subvention est supprimée.

COMMUNIQUÉ  DE  PRESSE

Le réajustement des prix de carburant inévitable face à la conjoncture internationale actuelle.

L’augmentation du prix de carburant à la pompe est souvent, si pas toujours conséquence d’un choc exogène et c’était encore le cas récemment.  

Le conflit entre la Russie et  l’Ukraine a accentué  l’instabilité des prix du pétrole sur le marché international. En RDC, la situation est nettement mieux pour les consommateurs locaux qui bénéficient des subventions de l’État.

La Namibie reconduit le quota de pêche de la RDC jusqu’au 31 décembre 2022 (Officiel)

C’est une décision qui vient couper court aux rumeurs faisant état de la perte par la RDC de 6 millions de dollars utilisés pour l’obtention du quota de pêche de 27300 tonnes de Chinchards dans les eaux namibiennes. Dans une correspondance datée du 15 mars 2022, le ministre namibien de la pêche informe le ministre Congolais de l’économie nationale, Jean Marie KALUMBA YUMA de sa décision de reconduire, pour l’exercice 2022, le quota de pêche obtenu par le gouvernement congolais en Novembre 2021.

«  En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par l’article 33 de la loi de 2000 sur les ressources marines, j’accorde , par la présente au gouvernement de la RDC, le droit des récolter à des fins commerciales, les 27300 tonnes métriques non capturés du quota de poissons chinchards pour la période 2022, ceci prenant cours à partir du 7 mars 2022 et expirant le 31 décembre 2022 » , peut-on lire dans la lettre du ministre Derek KLAZEN.

Le document rappelle que le navire qui devra être utilisé pour les opérations de pêche doit tenir compte de la main d’œuvre namibienne qui ne doit pas être inférieure à 55 %.

 » Il est prévu qu’à la fin de la saison de pêche, mon bureau soit informé sur les tonnes métriques de poissons réellement pêchés et le solde, le cas échéant. Le quota garantit que les chinchards doivent être pêchés au plus tard le 31 décembre 2022, car aucune prolongation ne sera accordé. », peut-on encore lire dans la correspondance namibienne.

Pour rappel, face à la résistance des importateurs de ces produits de grande consommation en RDC de respecter les prix concertés avec le gouvernement, ce dernier avait décidé de négocier un quota de pêche des chinchards à mettre à la disposition des opérateurs économiques congolais pour assurer le juste prix de ces produits sur le marché. Mais le processus a été confronté à plusieurs obstacles, notamment le temps pris par le gouvernement pour débloquer les fonds nécessaires ( 6 millions de dollars débloqués en Novembre). Les autres opérations de pêche qui devraient s’en suivre attendent toujours le financement.

La RDC a donc la possibilité de pêcher la totalité de son quota de Chinchards , pourvu que les fonds nécessaires soient débloqués à temps.

Depuis son accession à la tête du ministère de l’économie nationale, Jean-Marie KALUMBA s’est engagé dans le combat pour les justes prix des produits et services afin d’améliorer le pouvoir d’achat des congolais.

CELCOM ECONAT

Économie : Le gouvernement suspend les licences d’importation de 5 Sociétés

Les sociétés MINO CONGO, CHALUPA LA MAMA, RANNY, SNIPS et SUPER NOURRITURE sont interdites d’effectuer toute opération d’importation jusqu’à nouvel ordre. C’est ce qu’indique des correspondances signées conjointement par le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA et celui du commerce extérieur Jean-Lucien BUSA et adressées aux responsables de ces entreprises.

Cette décision rentre dans le cadre de l’action du gouvernement visant, d’une part à assainir le secteur de l’importation des biens de grande consommation et d’autre part, à préserver le pouvoir d’achat des consommateurs contre la fraude et la spéculation, sur instruction de la haute hiérarchie. Elle a été prise pour raison d’enquête ordonnée par une décision de la 31e réunion du conseil des ministres.

Selon le même document, il a été demandé à l’association Congolaise des banques et à la banque centrale du Congo de ne plus délivrer des licences d’importation à ces sociétés . Ces deux institutions devraient aussi suspendre l’exécution des licences en cours de validité.

CELCOM ECONAT

Read More

Amélioration du social: Le ministre JEAN-MARIE KALUMBA rassure la population de Pangi (Maniema) de la volonté du chef de l’Etat et du gouvernement

Le ministre de l’économie nationale poursuit sa tournée dans la province du Maniema. Le patron de l’économie nationale s’est rendu depuis dimanche 27 février dans la commune rurale de KALIMA, territoire de PANGI, son fief natal où il s’est adressé, lors d’un meeting, à la population qui lui a réservé un accueil chaleureux.

Plusieurs doléances ont été soumises à Jean-Marie KALUMBA qui a promis de se transformer en porte-parole de la population auprès du président de la République et du gouvernement.

Read More

ECONAT

Ministère de l'Economie Nationale

×

By Econat

× Comment puis-je vous aider ?